Etapes – Stufen

Poème philosophique de Hermann Hesse (mai 1941),

écrit après une longue maladie et qui décrit le processus de toutes les étapes, comme des marches d’escalier, que nous parcouronsau moment de chaque nouvelle étape de vie.

Merci à mon amie et enseignante Barbara Burkhardt qui m’a inspirée pour reprendre ce poème de Hermann Hesse pour parler de cette nouvelle année scolaire.

Lorsque la vie nous pousse involontairement à faire des changements, nous nous rendons compte de nos attachements. Comment lâcher-prise de l’ancien pour accueillir le nouveau ? Comment vivre avec ce ressenti d’être devant l’inconnu, de ne pas pouvoir influencer valablement ce qui va se passer ? Depuis tout petit, nous sommes éduqués pour prendre en main nos vies, planifier notre avenir et agir…

Parfois un accident, une maladie, des conditions socio-économiques ou sanitaires nous arrêtent et nous obligent à aborder des expériences que nous n’avions pas choisies, ni prévues. Quelle attitude adoptons-nous lorsque nous sommes dépassé-e-s ?
Le corps nous lâche et montre ses limites. Est-ce que ce problème va accaparer toute mon attention, mon énergie et éclipser tout le reste ? Est-ce qu’au contraire, est-ce l’opportunité pour découvrir de nouveaux modes de fonctionnement physique et psychique ?
Des relations personnelles et professionnelles se modifient ou cessent, alors qu’elles nous donnaient une certaine sécurité et perspective. Est-ce que je reste dans le regret par rapport au passé et m’enferme dans l’amertume ? Ou est-ce que je suis capable de laisser naître d’autres amitiés, réseaux et activités pour aller vers le renouveau.

Comme le dit le poème de Hesse, les conditionnements, les mémoires nous enferment et « seul-e celle/celui qui est prêt-e au départ et au voyage peut échapper à cette habitude qui paralyse ».

Le yoga nous invite à nous entraîner à l’attitude d’observation sans nous identifier et sans réagir plutôt qu’agir en conscience. Lorsqu’il s’agit d’évènements qui nous arrivent sans que nous les ayons choisis, cette attitude de détachementvairagya – est particulièrement difficile. Par contre, ils ont le grand avantage de nous mettre clairement devant nos attaches qui empêchent le lâcher-prise. Les enseignements nous invitent à continuer la pratiqueabhyasa – sans perdre le cap, même face aux obstacles.

La nouvelle année scolaire démarre, c’est une de ces étapes qui est différentes pour chacun-e de nous.
Peut-être, je vais chercher un nouveau groupe hebdomadaire pour reprendre la pratique du yoga, peut-être je veux tenter de devenir plus autonome et introduire la pratique du yoga dans mon quotidien…
Pour ma part, j’aborde aussi une nouvelle étape de vie qui permet de récolter ce que j’ai semé les 20 dernières années en proposant de nouvelles formes d’enseignement.

En yoga, on parle traditionnellement des âges de la vieashrama. Les quatre étapes de la vie sont:

  • brahmacarya, phase de l’éducation générale, enfance et adolescence, jusqu’à ~25 ans;
  • grihastha, l’âge adulte, la vie au foyer, jusqu’à ~50 ans;
  • vanaprastha, phase de retraite, de transmission de responsabilité, de méditation, jusqu’à ~75 ans;
  • sannyasa, dernière étape avec le renoncement, le détachement vis-à-vis du monde, vie dévouée au service du Seigneur…

Evidemment ces étapes doivent adapter à notre contexte occidental, mais il est intéressant d’être conscient de ces jalons.

Je ne suis pas encore prête à une retraite complète, même si mon âge officiel m’y désigne. Vanaprastha signifie littéralement se retirer dans la forêt. Cette idée de me rapprocher de la nature fait écho en moi, comme vous avez pu voir dans les activités et thématiques que je souhaite aborder cette année: randonnées, sorties en plein air et yoga & ayurveda vont marquer cette nouvelle année. Je me réjouis de cette étape de transition et suis curieuse ce que la vie m’apportera. Grimpons ensemble ces marches vers le haut!

Merci d’avance et au plaisir de vous retrouver bientôt !
De tout coeur
Eveline

Début septembre 2021

Télécharger ici cet article : 2021 09 poème étapes hesse